Comment organiser une balade de vélo en famille ?

Le vélo est une activité ludique qui plaît beaucoup aux enfants. C’est une excellente idée d’acheter une bicyclette à chaque membre de la famille et de partir se balader. La présence des enfants requiert néanmoins une préparation plus importante que lorsque vous partiez seul dans votre jeunesse…

Faites le tour du matériel

Avant de partir, vérifiez toujours les points clés du vélo comme la chaîne, les pneus, la potence, la selle… Vos enfants grandissant vite, il y a peut être besoin de modifier le réglage. Le mieux est même d’emmener avec vous une clé pour effectuer des corrections lors de votre sortie et des rustines en cas de crevage du pneu.

Le matériel comprend également les casques de tous les membres de la famille, les gourdes, les compteurs…

Si vous souhaitez vraiment emmener toute la famille, y compris votre chien, d’autres accessoires seront de rigueur comme une remorque, un panier à vélo et tout ce dont le chien a besoin pendant la sortie. Cela mériterait un article complet sur le sujet. Vous pouvez trouver toutes ces informations sur un site spécialisé sur les chiens.

Préparez bien le parcours

Avec les enfants, votre parcours doit avoir deux qualités : être sûr et réalisable.

Par exemple, il vaut mieux éviter de faire rouler de jeunes enfants en centre-ville, là où le flot de voitures ne cesse jamais et où les règles de circulation nécessitent un minimum de connaissances. À la place, les enfants sont plus à l’aise sur des pistes cyclables au grand air comme à côté d’un lac ou d’un parc.

Pensez aussi aux horaires de la balade. Même si les vélos sont éclairés et que les enfants portent des gilets, privilégiez les sorties à la lumière du jour. Cela sera moins stressant pour tout le monde.

La faisabilité du parcours dépend de l’âge de vos enfants et de leur expérience du vélo. Il vaut mieux prévoir trop facile que trop dur ! Limitez les reliefs. Les vélos pour enfants ne sont pas les meilleurs sur le marché pour s’attaquer au Mont Ventoux et monter nécessite de la force dans les jambes.

Privilégiez les lignes droites et plates avec un rythme régulier.

Faites des pauses

Le vélo est plus éprouvant qu’on ne le pense. D’ailleurs, les parents qui ne pratiquent plus de sport depuis des années et qui partent à vélo avec leurs enfants finissent souvent la journée sur les rotules…

L’objectif n’est pas de se fatiguer de façon excessive et de passer un moment agréable. Il est donc bien de prévoir des pauses, si possible, dès l’élaboration du planning. Ainsi, vous pourriez passer un petit moment au bord du fleuve à nourrir les canards ou vous arrêter observer la faune et la flore.

Durant ces arrêts, profitez-en pour vous hydrater et mangez un peu. Cependant, ne donnez pas trop de nourriture à vos enfants sous peine de leur causer des ennuis digestifs quand vous reprenez la route.

Vos arrêts ne doivent pas vous faire oublier la sécurité des biens et des matériels. Si vous quittez les vélos des yeux, pensez aux antivols.

Ces moments de détente sont également les meilleurs pour échanger de tout et de rien avec vos enfants. Laissez-les parler avec vous et écoutez ce qu’ils ont à dire. Votre tête est plus vide qu’après une journée de travail et tout enfant n’aspire qu’à être proche de son père et de sa mère.